Après Biarritz, les protections Wave Bumper s’exportent à New-York

Photo : le Wave Bumper en place durant le confinement de novembre 2020 devant l’Hôtel du Palais.

Depuis 2014, année qui avait vu déferler tour à tour plusieurs tempêtes dévastatrices comme Hercules, la Grande Plage de Biarritz est devenue un laboratoire grandeur nature pour les protections Wave Bumper.

Le concept initial du Wave Bumper était d’ériger des digues de sable dans des sacs accrochés entre eux, plutôt que des dunes qu’il fallait reconstruire après chaque marée haute.

Le système s’est ensuite étoffé d’un « bouclier » réflecteur de vague, placé devant les sacs (voir photo ci-dessus).

Après Biarritz, le Wave Bumper s’exporte du côté de New-York, où le système doit permettre de protéger un quartier entier en cas de montée des eaux et de vague submersion.

Vidéo : le Palais avant le Wave Bumper

Les digues de sable ne résistaient pas longtemps car le sable était emporté à chaque vague !