[vidéo] Les surfeurs de Biarritz évacués par des moyens maritimes ce 11 novembre

En ce mercredi 11 novembre, la météo est idéale pour profiter des espaces naturels ventilés et y pratiquer ses activités physiques. Un avis non partagé par les autorités qui ont décidé sans aucune explication d’interdire les activités nautiques qui étaient autorisées durant le premier confinement…

Pourtant, ce n’est pas un secret, des surfeurs et des baigneurs continuent de pratiquer durant ce second confinement, ne serait-ce que pour permettre au corps et à l’esprit de conserver ses facultés, évacuer le stress, rester en forme et profiter des bienfaits du milieu océanique.

Alors qu’une cinquantaine de surfeurs évoluait sur la Grande Plage, ils ont été évacués en fin de matinée par des moyens maritimes. Une démonstration de force que nous interprétons comme un aveu d’échec supplémentaire, les moyens étant une nouvelle fois démesurés et hors de propos. Car si nous voulons gagner la lutte contre le virus, il faudrait plutôt prendre les véritables mesures qui s’imposent tout en autorisant les activités aussi bien commerciales, sportives et culturelles dont les bénéfices seraient bien plus intéressants qu’en les interdisant.