A Biarritz, il a ceux qui peuvent profiter de la plage durant le confinement et… les autres

Qu’il est agréable de pouvoir profiter d’un bout de plage en cette période de confinement ! Les personnes qui vivent sur le littoral sont souvent perçus comme des personnes « chanceuses » et « privilégiées » !

Pourtant, si l’on prend l’exemple de Biarritz, tous les habitants ne sont pas logés à la même enseigne ! En cause, la règle du « 1 kilomètre » dans le cadre de son attestation de déplacement.

Ainsi de nombreux habitants vivent à plus d’un kilomètre de la plage et ne peuvent donc s’y rendre sans risquer une sanction.

La règle du 1 kilomètre et l’interdiction des activités nautiques contestées !

Sans minimiser le danger du virus, certaines restrictions sont mal comprises. Ne pas pouvoir profiter de la plage quand on habite à un peu plus d’un kilomètre par exemple, ou pouvoir aller à la plage mais pas se baigner ou surfer.

Le concept de plage dynamique aurait pu être repris étant donné qu’il a déjà prouvé son efficacité. Il n’est jamais trop tard pour ajuster les mesures…