Biarritz : Les apéros sauvages laissent des traces à la Cité de l’Océan

Le phénomène n’est pas nouveau ! Les apéros sauvages laissent généralement des traces : bouteilles, mégots et autres déchets sont abandonnés sur place ; du verre cassé jonche le sol ; sans oublier les odeurs d’alcool, de tabac, d’urine, si ce n’est plus…

Alors que les plages sont fermées la nuit (et qu’elles sont donc pour une fois préservées de ces déchets), d’autres lieux servent désormais de défouloir, comme c’est le cas des abords de la Cité de l’Océan.

Les photos publiées sur les réseaux sociaux montrent à quel point l’incivilité nocturne prend de l’ampleur dans la cité balnéaire.