La piste du « surf and go » pour permettre la réouverture des spots

Alors que la réflexion sur la réouverture des plages et des spots est en cours, le « swim and go » et le « surf and go », c’est à dire « nager ou surfer puis quitter immédiatement la plage », sont des pratiques qui pourraient se généraliser dans de nombreux pays en déconfinement.

Déjà mise en place en Australie, les surfeurs portugais font également des propositions pour retourner à l’eau dès le 3 mai :

  • Pratique individuelle ;
  • Distanciation sociale de 4 mètres ;
  • Session limitée à 90 minutes ;
  • Surf & Leave ;
  • Population-cible à bas niveau de risque.

Dans le journal de 20h de ce jeudi 23 avril sur France 2, l’adjoint à l’environnement de Biarritz Guillaume Barucq a également évoqué cette piste.