Biarritz : le quotidien d’un ours blanc confiné

Il s’appelle Claude Thetaz et vient de fêter ses 83 ans, confiné dans son appartement. Habituellement, Claude est un ours blanc de Biarritz se baignant toute l’année à la plage du Port Vieux. Un hyperactif se présentant sur sa page facebook comme Artiste Peintre Chanteur Danseur Photographe, membre des ours blancs de Biarritz, de la Croix Rouge à Bayonne et de l’USB de Biarritz depuis 25 ans.

Nous avons pris contact avec lui, et ce que l’on peut vous dire, c’est qu’il n’a pas perdu son enthousiasme !

SurfingBiarritz : – Bonjour Claude ! Tout d’abord, comment vas-tu ?

Claude : – Très bien merci.

SB : – Quel est ton emploi du temps ? Comment occupes-tu tes journées, toi qui d’habitude ne manque pas d’activité ?

Claude : – Je me suis mis en place un emploi du temps spécial confinement. Le matin, je fais du sport sur mon balcon pendant 30 minutes en musique. Ensuite ma journée est rythmée par les tâches ménagères, faire la cuisine. Et le soir, je chante 6 chansons sur mon balcon exposé sud à 19h30, puis 6 autres sur mon balcon côté nord à 20h. Je partage çà avec les gens qui sont eux aussi confinés et le concert se conclue par des applaudissements.

SB – Comment vis-tu le fait d’être éloigné de l’Océan ?

Claude : – Pas trop mal car j’ai la chance d’avoir une vue mer magnifique. En face de chez moi, une fois la nuit tombée, j’ai même le phare qui illumine ma chambre.

SB : – Comment gardes-tu le lien avec ta famille, tes proches, tes amis, les autres ours blancs ?

Claude : – J’utilise facebook, whatsapp, skype.

SB : – Tu es ultra connecté. Et d’ailleurs tu as fêté ton anniversaire sur les réseaux sociaux ?

Claude : – J’ai 3 700 contacts sur facebook. J’ai mis une vidéo sur facebook avec mon gâteau et une bougie que j’ai soufflé. Énormément de personnes me l’ont souhaité. Ça m’a fait vraiment plaisir !

SB : – Parle nous de cette photo que tu as publiée et sur laquelle on te voit à l’âge de 2 ans sur la Grande Plage de Biarritz. Pourquoi avoir publié cette photo ?

Claude : – J’avais 2 deux en effet. C’était en 1939. J’étais venu avec ma mère et mon oncle qui était en déplacement professionnel. J’ai rencontré ensuite ma femme sur Paris, ma belle-mère était bayonnaise. Je suis sur la côte basque depuis les années 60.

SB : – Tu penses à l’après confinement ?

Claude : – Je reprends les ours blancs !

SB : – Un bain ?

Claude : – Sûrement plusieurs dans la même journée !

SB : – Merci Claude. Bonne journée. Bon courage à toi et à très bientôt.